AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

 I'll kill if you don't stop!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aomine Shinya
albus dumbledore
avatar
albus dumbledore
le blaze : Kastielle
orz depuis : 23/07/2016
bullsheit : 522
points : 445
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
# I'll kill if you don't stop! - Mer 3 Aoû - 16:52
I'll kill you if you don't stop

Il y a toujours des élèves moins doué que d'autre , certain donne tout pour y arriver. Ils persévèrent pour parvenir à garder une moyenne faiblement décente. Ceux la j'ai envie de les soutenir , de les aider , de les pousser !
Puis il y en a d'autre qui n'en ont rien à faire , ils sont en classe, car ils n'ont pas trop le choix ou ne viennent simplement pas. Leurs notes ne semblent pas les intéresser plus que ça , comme si les cours n'étaient pas importants.... ceux la, je m'efforce d'essayer de comprendre d'où leur viens se désintérêt totale pour les cours... Et si je parviens à trouver le problème ... j'essaie encore une fois de les aider ... car c'est le devoir d'un professeur ! Derrière la façade de l'autorité doit se tenir un être humain capable de comprendre et d'aider ses élèves avec compassion et confiance, sans pour autant se laisser aller dans la pitié.
Par contre , si l y a bien une catégorie d'élève que je ne supporte pas , ce sont bien ceux qui décide que le cours n'ont aucun intérêt , qui ne font pas d'effort et qui en plus , se présente en cours avec une passion certaine pour le foutage de merde , oui ce sont les bons termes ! Du foutage de merde dans les règle de l'art ! ... Et dans cette catégorie , il y a un élève qui les surpasse tous. Un sportif du nom de In-ho. Je me suis un peu renseigné sur lui , peut être avait-il des problèmes qui le mènerait à se conduire de la sorte ? ... mais pas du tout. Ce jeune garçon est doué en tout ... sauf en anglais. Et pour cette raison il vient jouer les trouble-fêtes dans ma classe. Il parle fort , il distrait les autres ... et la chose qui m'énerve le plus , au-delà de tout ! Ce sont ses réflexions totalement déplacées qui me vise ! Des réflexions qu'il ne se prive pas de dire a voix haute en classe .
Quel genre de réflexion ? Le genre de réflexion qu'un gamin en manque lâchera à la première pétasse qui passe sous son nez ! Le soucis est qu'elles me sont réservées et que je suis un homme ... et son prof qui plus est !
Cela fait quelque semaine que ça dure ! Qu'il m'humilie et que des rumeurs ont commencé à tourner dans tout le campus « Le prof d'anglais est PD » .... je pense que le jour où je le serais ... je serais le premier au courant non ? Je n'ai jamais répondu à ses avances clairement exagérée ... car je sais qu'il se moque juste de moi ! Et surtout , je ne suis clairement , mais alors absolument pas intéressé.
Mais voila , son petit jeu , que j'avais décidé d'ignorer , commence à prendre des proportions que je ne peux plus contrôler ! Je lui ai donc mis une retenue ! Ce soir ... il va trier tous les livres de l'armoire par ordre alphabétique ... ou par date ... ou les 2 ?je ne sais pas encore , j'ai juste envie de l'emmerder ! Et honnêtement ,j'espère du plus profond de mon cœur qu'il avait quelque chose de prévu ce soir !!
Je suis toujours resté calme vis a vis de lui ... faussement calme alors qu'intérieurement je bouillonnait ! Et je bous toujours ! Je n'en peux plus de ce gosse ! Sa retenue est purement justifier ! Ses notes sont à chier , et son attitude ... n'en parlons pas ! Il est en général rare de mettre des retenue dans une université ... mais la nous sommes dans une situation de cas de force mangeure ! Si je ne fais rien en ce qui le concerne ... je vais vraiment finir par le butter !
Il est l'heure , les bâtiments scolaires sont vident à cette heure ci ! Les élèves sont partis s'amuser ou étudier... mais pas lui ! J'espère qu'il ne va pas être en retard !  


(c) chaotic evil
Baek In-ho
david beckham
avatar
david beckham
le blaze : mimi-pousse
orz depuis : 15/04/2016
bullsheit : 311
points : 421
date de naissance : 25/07/1994
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
# Re: I'll kill if you don't stop! - Mer 3 Aoû - 21:41
I'll kill you if you don't stop

Je l'ai encore provoqué, bon sang, c'était toujours aussi jouissif que les fois précédentes, et voir sa mine dépitée, je crois que c'est le meilleur moment. En même temps, je ne me prive pas pour le faire dans la classe, en plein cours quand les élèves écoutent attentivement ce monologue de provocations, aussi osées que je puisses être sans filtre. Chez ce prof, il y a un petit quelque chose qui m'amuse et je n'arrive pas à m'empêcher de le titiller, on ressent parfaitement qu'il est mal à l'aise. En même temps, je pense que je serais pas mieux à sa place si je m'envoyais de tels piques - juste étonnant qu'il n'est pas craqué plus tôt -.
Une heure de colle. Enfin. J'aurais presque pu faire un pari sur le moment où il pèterait une durite au point de me 'punir', franchement, c'est pas une heure qui va me tuer, je vais le voir en dehors des cours, ça ne pourra n'être que plus amusant encore.

Pourquoi je fous le bordel dans son cours ? Parce que j'aime pas sa matière tout simplement, y'a pas à chercher plus loin. Alors je m'occupe, les notes - dernières de mes préoccupations - mon père me pardonnera de ne pas les gérer, au pire, c'est la seule faiblesse que j'ai. Je pense que je pourrais être balèze si je me mettais un peu au travail, mais je m'en balance, au pire, j'engagerais une traductrice - sexy et demandeuse - pour faire le travail à ma place. Les joies de la popularité et de l'argent. Je suis pas un fils à papa, je suis juste ses traces. Et je profites, y'a pas de mal à ça.

Bref, j'ai encore foutu la merde dans son cours, je lui ai sorti des propositions indécentes, et ptn, j'ai adoré sa face qui s'est décomposée d'un coup quand je lui ai affirmé que je le prendrais, le faisant bandé comme un taureau. Ouais, vulgaire.
Bi, j'assume parfaitement mon orientation envers moi-même mais pas envers les autres. Contradictoire. Alors je m'amuse à emmerder les autres pour oublier ma frustration. Je m'en suis tapé des mecs - dis comme ça, on a l'impression que je suis insatiable pervers - mais c'est pas pour autant que je m'imagine vivre en couple, main dans la main. Brr, j'en ai des frissons, je suis pas fait pour l'amour, les sentiments je connais mais le grand amour, c'est pas mon truc.

Comment je m'égare là, je jette un regard sur ma montre, je suis en retard, ce qui changera pas quand ça le concerne, parfois je viens même pas à son tour, juste pour le faire chier. Là, je pars à la bibliothèque, je sens le sadisme émané de lui quand j'ouvre la porte et que je le vois là, posture droite, bras croisé, on dira un lion prêt à me bouffer. Quoique je dirais pas non, mais c'est plutôt moi qui le dévorerait !
Claquement de porte, je pose mon dos contre celle-ci, les mains dans les poches, je ne vais pas changé mon style provoquant pour autant, je veux le pousser à bout. Franchir les limites. Le voir rugir.
"Remis de vos émotions ? Je savais qu'il nous fallait un lieu plus intime, mais j'aurais jamais pensé que ce serait vous qui le proposerait. Je suis charmer.", détestable, enivrant.


(c) chaotic evil
Oh respectful zepplin signature


Abandonne-toi dans les limbes du plaisir. Part en quête du pur extase.
SPORTS MY LIFE ☼ by lizzou.
Aomine Shinya
albus dumbledore
avatar
albus dumbledore
le blaze : Kastielle
orz depuis : 23/07/2016
bullsheit : 522
points : 445
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
# Re: I'll kill if you don't stop! - Jeu 18 Aoû - 3:43
I'll kill you if you don't stop

Il est en retard , je suis sûr qu'il le fait exprès. Je suis donc la , debout comme un con , à attendre l'emmerdeur de première qui me sert d'élève. Chaque seconde qui s'écoule fait monter un peu plus en moi une haine inimaginable !
Après 10 minutes , le gosse daigne enfin ramener son cul. Je le vois entrer comme une fleur puis fermer la porte. Je le regarde donc, bras croisé en attendant son excuse ... pourquoi j'espère encore au juste ?
A la place de ça ... il me lâche encore une de ses répliques mal placées. Un lieu plus intime ? Où est l'intimité de ce lieu franchement ? Il est vraiment tordu !
Je m'approche de lui , un regard noir plongé dans le siens , je décide d'ignorer ses paroles et lui dit d'une vois sèche et froide
« Tu es en retard... tu crois que je n'ai que ça à faire ? »
je regarde ma montre et poursuit , d'un ton autoritaire.
« 10 minutes de retard ? Tu resteras 30 de plus ! »
je le fixe méchamment droit dans les yeux ... il se prend pour qui ce gosse ? Je me retourne ensuite, je me pince l'arête du nez, bras croisés et respire un grand coup ... je sens que mes nerfs vont être mis à rude épreuves ce soir.Je continue de parler sans le regarder ... si je le regarde, avec son aire de gamin arrogant ... je pourrais vraiment faire quelque chose de très regrettable.
« Tu vas nettoyer toute la pièce et ranger tous les livres dans l'ordre alphabétique (appelez système gôjuon au Japon ... mais osef) des noms des auteurs »
Je ne le regarde toujours pas ... je ne veux même pas voir le possible sourire en coin qui s'étire sur ses lèvres avant sa réplique de gros naze... je ne veux pas l'entendre même. Je commence à tiquer nerveusement de la jambe, je respire un coup et me retourne vers lui , les dents serrées
« Compris ? »
NON ne répond pas ... exécute toi juste et tait toi ... je ne veux pas t'entendre ! Je ne sais pas encore combien de temps je vais bien pouvoir ignorer ses répliques. Je n'en peux plus... je détourne le regard dans le but de l'ignorer ... j'appréhende déjà ses paroles. Je sens mon sang pulsé à travers mes tempes ... il me file mal au crâne. 


(c) chaotic evil
Baek In-ho
david beckham
avatar
david beckham
le blaze : mimi-pousse
orz depuis : 15/04/2016
bullsheit : 311
points : 421
date de naissance : 25/07/1994
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
# Re: I'll kill if you don't stop! - Jeu 18 Aoû - 22:18
I'll kill you if you don't stop

La provocation, arme ultime avec laquelle j'excelle à ses dépends. Son ton sec et distant me font rire intérieurement, je sens qu'il essaie de cacher son véritable ressenti mais son aura contradictoire me prouve parfaitement à quel point, il est en colère. Atteindre son point de non-retour pour satisfaire mon contentement de jouissance personnelle. Limite sadique, je peux commencer à croire que je vais finir par me prendre un coup, probablement au niveau du ventre pour commencer, et le cheminement de sa frustration grimpera avec l'adrénaline. Je survivrais peut-être, avec quelques hématomes et une forte envie de pousser le jeu plus loin, mais j'attends de voir s'il est capable de craquer.

Je reste calme et n'exprime aucune joie lorsqu'il me menace de trente minutes supplémentaires. Sait-il seulement que c'est plutôt comme une bénédiction cette annonce ? Cela signifie que je vais rester plus longtemps avec lui dans les parages, donc plus de temps pour le pousser à bout.
Soutenant son regard, j'esquisse un très fin sourire au coin de mes lèvres, unique signe qu'il n'est pas en train de gagner mais qu'il est en train de tomber dans mon jeu, petit à petit, la toile se tisse.
Le voir se retourner, je devine parfaitement l'expression de son visage se crisper, résistant à mes coups verbaux et je pose ma tête contre le bois de la porte, soupirant. A vrai dire, je suis un peu fatigué aujourd'hui, juste avant de venir ici, j'ai eu un entrainement de sport qui s'est transformé en baston lorsque des voyous ont trouvé marrant de s'interposer dans le cours de l'université. Autant dire qu'on leur a foutu une sacré raclée. Mais lorsqu'il m'annonce que je vais devoir ranger tous les livres un par un dans cette grande bibliothèque, je déchante rapidement, serrant le poing.

Compris ? Je retrouve mon sourire de façade, pour ne pas lui montrer mon épuisement, je dois garder en tête mon objectif premier, l'énerver et il faut dire qu'avec sa bouille si mignonne, c'est un travail de longue haleine mais affreusement amusant, il donne envie de le martyriser ou bien d'en faire mon quatre-heure. J'avoue que j'hésite toujours sur la question.
Laissant retomber mes bras, je serre mon poing le long de mon flanc et relève mes lèvres en coin. Bien sûr, et vous me donnerez un petit coup de main ?
Je sais que je peux toujours rêver, et qu'il va me laisser me démerder tout seul, se poser à une table et soupirer en se demandant ce qu'il a pu faire par le passé pour hériter d'un élève comme moi mais qu'importe, c'est juste pour le fun de lui demander ça. Aucune excuse à mon comportement et je ne mériterais pas qu'une simple punition de rangement, non, je serais bien partant pour une autre punition un peu plus agréable, autant pour les deux, dans ce lieu calme et intime, personne à l'horizon. Chassant mes pensées, je m'écarte de la porte et m'avance d'un pas, puis deux, jusqu'à frôler son dos et ma bouche s'approche discrètement de son oreille, pour y chuchoter Ou bien me suivre dans chaque rangée pour me surveiller, je risquerais de me perdre ou de me faire kidnapper mon innocence par un détraqué caché dans le recoin sombre de cette pièce. Je préférerais largement que ce soit plutôt par vous.
Je ne lui laisse même pas le temps de réagir que je m'empresse d'aller chercher le petit chariot emplie de livres et m'aventure dans la première rangée qui trouve sur mon chemin. Je ne sais même pas comment m'organiser - car après tout, je vais devoir le faire ce travail ! - mais je veux prendre mon temps pour continuer à le titiller, un par un, avec une lenteur extrême, je mettrais en action ses paroles juste pour lui faire plaisir et le laisser croire un instant qu'il a une petite emprise sur moi.
Même son statut de professeur ne m'inspire par le respect habituel envers un aîné.
Professeur, professeur, je me suis déjà perdu..., je lance d'un ton enjoué et totalement amusé.


(c) chaotic evil
Oh respectful zepplin signature


Abandonne-toi dans les limbes du plaisir. Part en quête du pur extase.
SPORTS MY LIFE ☼ by lizzou.
Aomine Shinya
albus dumbledore
avatar
albus dumbledore
le blaze : Kastielle
orz depuis : 23/07/2016
bullsheit : 522
points : 445
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
# Re: I'll kill if you don't stop! - Ven 19 Aoû - 0:05
I'll kill you if you don't stop

Un petit coup de mains ? Il y crois ? Je vais plutôt aller me poser et corriger quelque copie !
Je sens toujours mon sang pulser partout dans mon corps , je fixe son sourire en coin ... le seul coup de main qu'il va avoir c'est le coup de mon point serré en pleins sur son nez ! Mais , je ne peux pas faire ça ... s'il garde des marques et qu'il va se plaindre ... je pourrais perdre mon boulot. Je refuse de perdre mon boulot pour une histoire de gamin.
A cette pensée , je m'énerve un peu plus ... je me laisse emporter dans cette histoire de gamin ! Je ne parviens pas a rester calme face à ce genre de débilitée. Cela me frustre presque.
Soudainement , il s'avance vers moi, je sens ses lèvres à quelque centimètre de mon oreille ... un frisson désagréable parcours tout mon corps. Ses paroles me paraissent longue ... à chaque mot la haine monte un peu plus en moi et à la chute de sa phrase , je sers totalement les points et les dents ... prêt à me jeter sur lui pour l'étrangler. Je ressens une rage pas croyable. Vous pourriez penser que cela n'est rien d'autre que les phase d'un petit con dégénéré sexuellement et que je réagis de façon excessive... mais cela fait des semaines ... si pas des mois que cela dure. Et ma réputation en prend un coup. Certains élèves me dévisage parfois... je l'ai entendue cette rumeur ! Cette fameuse rumeur qui court sur moi ! Je n'ai rien contre l'homosexualité , au contraire ! Mais je ne supporte pas le fait de ne pas pouvoirs gérer mon image dans cette université à cause d'un gamin vicieux.
Kidnapper son innocence ... parce qu'il est innocent peut être ? Je n'y crois pas une seule seconde ! Je pense même qu'il est un peu trop dévergondé ... je ne peux pas le blâmer , j'étais pareil durant mes années de douce jeunesse ... mais jamais je n'aurais manqué de respect comme cela à un professeure !  J'allais me retourner pour le pousser ... mais il est déjà parti à l'assaut du petit chariot. Je me suis senti vainqueur pendant quelques secondes ... avant de me rappeler que son attitude n'envisageais rien de bon ... ses précédentes paroles m'avaient encore plus fait bouillir ... je ne savais même pas qu'il était possible d'être énervé et en colère à ce point la ... je suis de nature calme, mais ne connaissez vous pas le dictons qui dit : «  n'éveillez pas un lion qui dort » ?
Il s'empresse de déambuler dans la première allée devant nous ... je me retourne donc , soufflant un coup pour me diriger vers un coin plus ... loin de lui, lorsque de nouveau j'entends sa voix si énervante m'appeler avec enjouement ... Ma colère se décuple ... j'explose intérieurement.
Je me dirige vers lui avec un empressement presque violent , je me poste devant lui , j'arrache le livre de ses mains , regarde rapidement le nom de l'auteure ... ce livre allait juste la ... juste devant lui et il arrive à se perdre ? Ma respiration est presque bruyante ... j'ai tellement chaud à cause de mes nerf qui s'agite.
Sans réfléchir , je pousse brusquement son corps avec le mien contre l'étagère et pousse le livre violemment à sa place
« Après « Ka » ... c'est « Ki » ... je dois t'apprendre à lire peut être ? »
ma voix est sèche , agressive ... je respire un grand coup et m'écarte de lui dans un second mouvement brusque , juste pour le pousser un peu plus contre la surface irrégulière dans son dos.
Mon regard se fige dans le siens
« Fait ça bien ... et tout seul ! »
c'est presque une menace ... je m'en veux déjà d'agir ainsi, mais je suis hors de moi... je tellement envie de le frapper ! La tout de suite.


(c) chaotic evil
Oh respectful zepplin signature




Je te cherche ma sœur d'âme, mon identité, Ma vénus fatale, à l'unanimité ce qu'il y a de mal Je l'ai mis de coté,,  je serai sage
Baek In-ho
david beckham
avatar
david beckham
le blaze : mimi-pousse
orz depuis : 15/04/2016
bullsheit : 311
points : 421
date de naissance : 25/07/1994
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
# Re: I'll kill if you don't stop! - Dim 21 Aoû - 19:12
I'll kill you if you don't stop

J'ai senti parfaitement le moment où je devais me retirer de son dos, parce que sinon je me serais retrouver en tête à tête avec son poing, c'est que je ne suis pas aussi con que je laisse paraître au contraire !

Alors que j'attends patiemment qu'il arrive, le livre dans les mains, sachant où il va - ce fut juste un mensonge pour le faire chier, à nouveau - , je le vois débarqué, plus énervé qu'au départ et avant même que je n'ai eu le temps d'esquisser le moindre mot ou geste, il me pousse contre l'étagère pour que je lui laisse la place. Il aurait pu tout aussi bien le demander, mais faut croire que je suis en train de lui faire dépasser ses limites.
Alors je le regarde, de haut en bas, en profitant pour mater ses fesses - faisant fit de ce qu'il m'envoie au visage -. M'apprendre à lire ? Mais je sais parfaitement le faire sinon je ne serais pas arriver jusqu'en Quatrième année de licence en littéraires.
Je suis en littéraire, lire est l'une de mes priorités. Je lance avec un ton de voix amusé juste histoire de lui montrer que cela ne m'atteint pas le moins du monde.
C'est lorsqu'il me pousse une deuxième fois que je fais mine d'avoir mal, pour le faire culpabiliser mais j'attends qu'il termine sa phrase - Fait ça bien ... et tout seul ! - pour esquisser une grimace de douleur, posant une main dans mon dos.
Je ressens parfaitement les effluves de ses menaces verbales, je sens qu'il veut passer à l'action en prenant l'initiative de me passer au poing mais l'hésitation le prend toujours aux tripes. Son statut de professeur, sa conscience morale peut-être mais qu'importe sa raison, - et non je ne suis pas maso ! - je le pousserais jusque-là, j'éviterais juste que ça touche mon visage, ça ne le ferait pas du tout.
Me redressant, je me tiens toujours la colonne, rouspétant sur la douleur fictive et en jetant un regard noir à ce gentil prof.
Comment je peux faire ça bien si vous me faites aussi mal ! J'exagère et je me veux convainquant en étant en colère à mon tour, je reprend un lire et clopine jusqu'à l'étagère sans lui adresser ni un mot ni un regard, histoire de marquer le coup. Doucement, avec des petits cris de souffrance, je m'exécute.

Oh, je sais que je cherche la merde à simuler ainsi, mais c'est tellement jouissif, je n'ai qu'une hâte, voir sa réaction fasse au fait qu'il m'a peut-être fait mal contre sa volonté. Et le moment où il va découvrir que tout ceci n'est qu'une mascarade de moquerie.


(c) chaotic evil
Oh respectful zepplin signature


Abandonne-toi dans les limbes du plaisir. Part en quête du pur extase.
SPORTS MY LIFE ☼ by lizzou.
Aomine Shinya
albus dumbledore
avatar
albus dumbledore
le blaze : Kastielle
orz depuis : 23/07/2016
bullsheit : 522
points : 445
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
# Re: I'll kill if you don't stop! - Ven 2 Sep - 0:09
I'll kill you if you don't stop

Un élève de littérature qui se fout royalement de ma gueule, les nerf a vifs , je ne lui réponds même pas ... à quoi bon ? Comme s'il n'allait pas réussir à me sortir un réplique de boulet juste pour m'énerver un peu plus. Je sais que son attitude , ses paroles , sa façon d'agir n'ont pour unique but que de me faire péter un plomb ... et ce qui m'enrage encore plus est le fait que ça marcher !
Et alors sa voix , son regard , tellement amusé et fier de sa propre connerie ... je ne sais même plus quoi utiliser comme mot pour décrire toute cette haine qui émane de mon corps.
Je lui ai fait mal ... je suis fier. Il se redresse , se tenant le dos. C'est un sportif , vous n'allez tout de même pas me dire qu'une simple bousculade peux lui faire mal à ce point ? Au pire, je m'en fous , ce n'est pas comme si j'étais inquiet pour lui. A ce stade d'énervement , mes pensées ne sont plus rationnelles... j'entends encore les lointains écho de ma conscience ... seul et unique chose qui me permet encore de tenir mes points serré le long de mon corps.
Son regard noir, noire de colère , ainsi que cette réplique dit sur le même ton , cela m'énerve encore plus , comme si contrairement à lui , je ne pouvais pas juste jubilé de son état.
« Si tu faisais ça mieux ... j'aurais pas besoin de te brusquer pour t'apprendre »
Parole glaciale , ton agressif , voix de la colère. Je me laisse emporter , je le sens.
Mon crâne me fait souffrir , mes mains sont moite. Et ce gosse qui exagère totalement sa douleur. Ses petits cris de plainte et sa façon de se déplacer ...
« Arrête un peu ton cinéma ... je t'ai pas encastré non plus »
Et alors que mes paroles déboules maintenant sans retenue , je sens déjà la multitude de problème qui va me retomber dessus.
Et il continue , il agit comme un infirme ... j'en peux plus de lui ... qu'est ce qui m'a pris de vouloir passer une heure avec lui ? J'ai l'impression que c'est moi que je suis en train de punir ! Le temps ne passe pas en plus de cela ... et j'ai envie de rentrer pour me détendre ! Mais a la place de ça , mes neurone sont en feu.
Il continue... il le fait exprès ... je le sais
je pète encore plomb ... je m'avance vers lui et l'empoigne par le colle, mon visage a quelque centimètre du siens
«Si tu savais un petit peu mieux obéir aux ordres qu'on te donnait juste en fermant ta gueule ... je pense que ça irait beaucoup mieux pour tout le monde »
et voilà que je deviens même vulgaire. Mon regard figé dans le siens , un regard noir , une lueur de colère , de haine et peut-être même de folie accompagne mes paroles tout aussi menaçante ... ça y est ... je craque.
 


(c) chaotic evil
Oh respectful zepplin signature




Je te cherche ma sœur d'âme, mon identité, Ma vénus fatale, à l'unanimité ce qu'il y a de mal Je l'ai mis de coté,,  je serai sage
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
# Re: I'll kill if you don't stop! -
 
I'll kill if you don't stop!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH RESPECTFUL ZEPPLIN :: campus T’aurais pas un peu pris la grosse tête au niveau des joues toi ? :: Kidô Daigaku :: salle de classe-
Sauter vers: