AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

 Don't stop, make it pop DJ, blow my speakers up (Nina x Atsuya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kobayashi Nina
regina george
avatar
regina george
le blaze : Ilkpsh
orz depuis : 21/04/2016
bullsheit : 216
points : 554
date de naissance : 14/01/1993
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
# Don't stop, make it pop DJ, blow my speakers up (Nina x Atsuya) - Lun 8 Aoû - 19:43
Don't stop, make it pop DJ, blow my speakers up
Nina x Atsuya
Tenue + Les talons des chaussures que la jeune fille portait raclaient le gravier dans cette faible ruelle éclairée au loin par un faible halo de lumière provoqué par ce vulgaire lampadaire, la fraîche température du soir provoquant ces quelques frissons, Nina se dépêchait de se rendre à ladite maison où se déroulait une soirée organisée par ses consœurs, l'une de ces nombreuses réunions où à peu près les trois quarts des substances qui circulent sont illicites. Seulement, elle n'était pas là pour s'envoyer en l'air avec ces quelques pilules mélangées avec un verre de vodka, non, elle était surtout venue pour l'image, pour imposer sa présence et rappeler à ces quelques personnes venues par curiosité que, quoiqu'ils fassent, leur souffre douleur était omniprésent. Oui, la nipponne était ce genre de fille, celle qui aimait que l'on sache qu'elle était là et qu'elle n'hésiterait aucunement à en rabaisser plus d'un, les humiliant publiquement devant une foule de jeune n'attendant que ça, avoir une personne comme bouc émissaire, en faire la risée de tous. Ils fonctionnent tous et toutes de cette manière.

Finalement, ce n'est que quelques pâtés de maisons plus loin que la nymphe eut trouvée la fameuse résidence où se passait la fameuse soirée. De l'extérieur, la musique se faisait dors et déjà entendre, une playist assez électro, comme toute fête qui souhaite se passer dans les règles de l'art. Entrant alors à l'intérieur du domicile, un bon nombre de personnes étaient déjà présentes, certains dansaient collés serrés sur les tables, d'autres s'adonnaient à des baisers langoureux sans aucune pudeur et il y avait encore ces personnes plutôt calme, profitant des consommations et de la bonne ambiance qui régnait à l'intérieur de la maison. Un soupir s'était aventuré hors des lippes de la nipponne qui, se dirigeant vers le bar, ne se refusait pas une boisson avant d'aller à la rencontre de ses copines. Seulement, une silhouette bien trop familière vint lui faire face et, arborant son habituelle expression de fille blasée, Nina vint reposer son verre sur la table, claquant sa langue contre son palais. « Qu'est-ce que tu fous là, Atsuya ? Déjà que devoir te supporter à Kiddô Daigaku est un fardeau alors en dehors je ne veux certainement pas avoir à faire avec toi. » Finalement, la soirée risquait d'être plus longue que prévue, elle qui espérait partir une ou deux heures plus tard, elle savait pertinemment qu'avec un tel énergumène dans les parages, la japonaise allait devoir rester et ce, jusque la fin. « Allez, hors de ma vue, efface toi dans un coin de la maison où je serais pas, j'ai pas envie de te supporter ce soir, mais vraiment pas. » D'un geste dédaigneux de la main, elle avait intimé le garçon de partir et la laisser tranquille. Enfin, si tout deux y arrivaient, bien entendu.
Oh respectful zepplin signature





She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Kobayashi Nina
regina george
avatar
regina george
le blaze : Ilkpsh
orz depuis : 21/04/2016
bullsheit : 216
points : 554
date de naissance : 14/01/1993
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
# Re: Don't stop, make it pop DJ, blow my speakers up (Nina x Atsuya) - Mer 10 Aoû - 2:50
Don't stop, make it pop DJ, blow my speakers up
Nina x Atsuya
Tenue + La musique perçait les tympans de la nipponne, accoudée au bar, tentant de se faire comprendre par l'ahuri qui se tenait devant elle. Ce garçon qu'elle ne pouvait point tolérer mais dont la présence rendait la jeune fille quelque peu charmée. Oui, il lui plaisait, physiquement en tout cas. Entre eux, c'était une guerre constante, un combat qu'elle espérait gagner plus que tout, la nymphe souhaitait par dessus tout fermer le clapet de ce grand homme à la langue bien trop pendue, aux paroles et aux actes parfois vulgaires mais qui amusait la japonaise. Elle le trouvait bien trop frivole à son goût mais, d'un autre côté elle aimait ce détachement qu'il possédait envers le monde. Encore une fois, elle pensait qu'un miracle allait se produire et qu'il n'y allait pas avoir encore des balivernes qui allaient sortir de la bouche de ce malotru, quelle jeune fille naïve elle pouvait-être par moments. Il l'avait agacé à l'instant même où les premières syllabes s'étaient aventurées hors de ses lippes, son indifférence totale et ses affirmations épuisaient la demoiselle qui lui avait ordonné de s'en aller. « Allez, oust, tu me donne la nausée !! »
Elle avait cru qu'il lui avait obéi, le voyant s'éloigner, la divine créature pensait avoir trouvé la paix en chassant l'insolent garçon mais ce n'était sans compter son insistance constante, celle qui exaspérait la jeune fille plus que tout. Seulement, les bras de ce derniers vinrent enlacer le cou de Nina, sa douce voix murmurant à l'oreille de la nipponne qui lui procurait de nombreux frissons. Il savait que c'était son point faible, il en jouait, le bougre. « T'es lourds, pousse toi de là !! » Elle se débattait comme elle pouvait, chassant le jeune homme qui, au contraire, semblait partir de son propre chef pour aller à l'encontre du barman. Jouant avec sa queue de cheval, signe de toute son impatience, le compliment de l'insolent garçon avait touché la nipponne qui, cachant son euphorie, arborait une énième expression des plus exaspérée. « Ca veut dire quoi ça ? Les autres jours je ne suis pas belle ?! T'es vraiment insupportable Atsuya. » Frappant l'épaule du garçon tout en se saisissant de l'un des shots commandé par le garçon, la japonaise commençait à se dissiper parmi la foule d'étudiants qui s'extasiaient entre eux. Elle voulait tout simplement être loin de ce dernier malgré le fait qu'elle souhaitait par dessus tout qu'il revienne pour la titiller de nouveau, c'était son seul moyen de passer le temps dans cette soirée plus qu'ennuyeuse pour la jeune femme qui commençait à perdre patience.
Finalement, la première personne à revenir à la charge fut Nina qui, se dirigeant vers ledit Atsuya, tapotant son épaule pour avoir toute son attention, vint parler calmement, ce qui était assez rare, pour le coup. « Bon, cette soirée est d'un ennui total et t'es le seul qui pourrait m'occuper l'esprit un minimum, peut-être que c'est ta stupidité ou quelque chose comme ça, j'en sais rien. Enfin bref, reste avec moi et ramène moi des trucs à manger. » Son regard soutenant celui de l'étudiant, la nymphe regrettait dors et déjà ce qu'elle venait de faire, il allait la charrier, pour sur.
 


Spoiler:
 
Oh respectful zepplin signature





She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
# Re: Don't stop, make it pop DJ, blow my speakers up (Nina x Atsuya) -
 
Don't stop, make it pop DJ, blow my speakers up (Nina x Atsuya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05_ i just can't stop loving you
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES
» 01. Don't stop me now !
» 222 t-shirts et du stop-motion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH RESPECTFUL ZEPPLIN :: tokyo la vie au milieu d'une bande dessinée :: 新宿区, shinjuku-
Sauter vers: