AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

 I'm crazy like a fool, what about Daddy cool ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Baek In-ho
david beckham
avatar
david beckham
le blaze : mimi-pousse
orz depuis : 15/04/2016
bullsheit : 311
points : 421
date de naissance : 25/07/1994
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
# Re: I'm crazy like a fool, what about Daddy cool ? - Lun 22 Aoû - 23:01
Tenue ♦ Cette soirée promet d'être soporifique. Je ne suis pas très friand de dîner pour présenter officiellement ma petite-amie. Bien sûr, cela fait un moment que nous sommes ensemble mais j'ai toujours retardé ce moment fatidique de la rencontre. Mon père est une personne avec des valeurs et très critique, selon lui, je dois faire un mariage parfait avec la petite femme modèle, sans histoire et avec de la popularité. Pour lui, je dois être une star et me comporter comme tel, sans caprice mais avec beaucoup de puissance. Autant dire qu'il me met une pression d'enfer et j'essaie au mieux de le contentement dans son envie.
Alors, après maintes suppliques de mon paternel, j'ai fini par céder et je me retrouve là, devant mon miroir, à serrer le nœud de ma cravate que je ne supporte pas, à épousseter la veste du costume qu'on m'a demandé de porter. Parce que c'est un évènement particulier qu'il faut honorer convenablement, comme un homme de haute stature - comme dirait mon père - et que j'aurais préféré éviter. J'ai choisi de mettre du blanc, je trouve plus classe et moins classique que le costume de base que tous les employés portent - même-si le prix n'est pas le même - et ça casse le côté trop 'officiel' de la chose.

Dans la voiture pour aller chercher ma petite-amie, je me mets à imaginer ce que pourrait penser mon père d'Iyona. C'est une fille sage, intelligente, belle et elle serait capable de lui plaire. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui fait que je l'ai choisit elle, plus pour lui que pour moi. J'ai un fort attachement pour cette demoiselle mais malheureusement - et je ne saurais comment lui dire - je ne suis pas amoureux. Je ne crois d'ailleurs pas en l'amour, c'est très difficile à cause de mon passé et je n'ai pas spécialement envie de la blesser pourtant je veux continuer à faire la fierté de mon paternel. Alors je continuerais à jouer le jeu du petit couple bien sous rapport - et je tâcherais à ce qu'on ne sache pas mon côté sombre et d'enfoiré -.

Sortant de la voiture, je me dirige vers sa porte, sonnant et attendant patiemment qu'elle se décide à l'ouvrir. Elle ne me laisse que peu de temps pour me rendre compte de la situation, je n'ai même pas pu jeter un coup d’œil à ses vêtements, même-si je sais qu'elle sera magnifique, comme toujours, c'est une beauté. Je l'embrasse aussi passionnément qu'elle le fait également, réciproquement on a cette attirance et ça aide beaucoup pour se supporter. On ne couche pas avec une fille qui ne nous fait aucune effet !

T'es beau tu sais ? Narcissiquement parlant, il le sait parfaitement et ses nombreux amant(e)s ne font que lui confirmer jour après jour. Mais il s'abstient de lui dire quoique se soit et acquiesce en silence, d'un sourire remerciant.
Je l'observe, elle finit de se préparer, très jolie dans sa petite robe noire, où la courbe de son dos est plus qu'alléchante. Elle met cet effluve de parfum que je finis au fil du temps par supporter - je déteste le parfum, il me rappelle trop ma mère - et attrape sa main pour l'emmène à ma suite, pour monter dans la voiture. La question fatidique sonne son heure, de quoi j'ai l'air ? J'en fais trop peut-être ? Ou pas assez ... .
Alors je la regarde, lui souris, lui ouvre la portière et la laisse entrer dans la voiture avant de faire le tour et monter également.
Démarrant le moteur, je l'entend vrombir et cela me détend, je lui jette un regard tendre et secoue la tête.
Non ma douce, tu es juste parfaite, et tu vas lui plaire, ne stresse pas autant., je lui caresse la cuisse doucement, avant de démarrer. Mon père aime que l'on soit à l'heure, c'est une des règles fondamentales qu'il m'a inculqué !
Il se pourrait même qu'il décide de te choisir pour lui, plutôt que de te laisser à moi. Je plaisante, histoire de détendre l'atmosphère, je déteste voir les personnes dans cet état-là.
As-tu passé une bonne journée ? Vu la quantité de personnes qui ont décidé de sortir le même soir que nous, nous avons au moins une bonne demi-heure de bouchons devant nous, autant entamer une petite conversation banale avant d'entamer la grande discussion.
Oh respectful zepplin signature


Abandonne-toi dans les limbes du plaisir. Part en quête du pur extase.
SPORTS MY LIFE ☼ by lizzou.
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
# Re: I'm crazy like a fool, what about Daddy cool ? -
 
I'm crazy like a fool, what about Daddy cool ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?
» - Gallery of a crazy newbie -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH RESPECTFUL ZEPPLIN :: tokyo la vie au milieu d'une bande dessinée :: 渋谷, Shibuya-
Sauter vers: